Un compagnonnage

Écrire comme la pratique d’un art

« Au lieu de chercher des réponses tout le temps,
mon souhait pour vous est d’être à l’aise pour vivre les questions. »
Jacqueline Novogratz

anciennement 277 rue Saint Jacques Paris 5

La fabrique d’écriture créative de Françoise Neveu, s’adresse à toute personne ayant le désir d’écrire, sans restriction aucune ; ceux qui ont envie d’écrire et qui n’osent pas,
ceux ne savent pas comment s’y prendre ;
ceux qui ont déjà écrit et ont besoin d’un coup d’élan, d’un coup de pouce ;

ceux n’ont jamais essayé,
ceux qui pensent ne pas pouvoir le faire ;
ceux qui cherchent un compagnonnage, qui veulent avancer avec d’autres,
ceux qui souhaitent du respect, du partage, donner et recevoir ;
aussi ceux qui n’aiment pas écrire et voudraient savoir pourquoi…

C’est un apprentissage.
On observe comment d’autres ont fait, au travers des siècles,
Et on cherche, on se demande comment on ferait soi-même, avec juste ses dix doigts, un stylo, un clavier.
On invente à chaque fois, d’intuition, sa propre manière de faire.
Comment on s’y prendrait soi-même, sans doute est-ce autrement, ou peut-être que ça ressemble, peu importe.
C’est un itinéraire que l’on rejoint là où on en est ;
chacun avance avec ce qu’il rencontre, ce dont il a besoin, fait confiance au temps, à la lenteur,
en assurance de bienveillance, humour, et respect.

Écrire comme la pratique d’un art ; on gagne en confiance ; en dignité ; en écoute ; à l’abri.
On gagne du temps aussi, avec les autres ;
La confiance, en soi, en les autres –
Il y a toujours une peur derrière l’acte d’écrire. Le tout est qu’elle ne bloque pas,
qu’il n’en demeure que du trac. Ce bon trac indispensable, pour Faulkner, à être meilleur que soi-même, indispensable à entendre sa propre voix pour Jacques Copeau.

Prendre le temps d‘écouter ; soi, les autres.
Prendre le temps de s’occuper de soi.
Avec respect et humour, chacun est accompagné dans son écriture singulière,
par la traversée de formes brèves ou longues, structurées ou fragmentaires, narratives ou poétiques,
issues de la littérature au travers des siècles, nouvelles, romans, essais, poésie…
L’apprentissage s’acquiert, du travail du texte, des universaux, de l’adresse, de la place du lecteur.
De la liberté.

Un groupe ne dépasse pas 7 personnes.
Des places sont parfois possibles en visio dans chaque atelier.

Contact

Calendrier des Apprentissages 1, 2, 3

Calendrier des Échappées poétiques

Calendrier Fabrica

Calendrier des Stages

 

Ouvert à tous

Effractions 2024

(aussi en podcasts)

Cet atelier n’est pas une école ; il n’y a pas de recettes.
L’écriture fait son chemin, de chaque personne comme elle est.
On s’essaie à l’écriture comme la pratique d’un art. On écrit avec ses propres ressources, ses ressorts, avec son regard intérieur.

Pour participer à mes ateliers d’écriture, il suffit d’avoir le désir d’écrire.
Qu’on ait déjà écrit ou pas, là n’est pas la question. Mes ateliers sont accessibles à tous.
Un groupe autour d’une grande table. Chacun travaille son écriture tout en partageant celles des autres, chacun ses forces, ses faiblesses, ses doutes, ses interrogations, ses richesses, ses préoccupations, ses centres d’intérêt, ses ressources, ses ruses.
Dans le respect, l’écoute, la bienveillance, et l’humour.

Laissez-vous surprendre

Lire la suite 1

Il n’est pas non plus question de niveau.
C’est un chemin, un apprentissage, chacun emboîte le pas dès le début depuis là où il en est.
Comme dans toute pratique artistique, chacun s’empare de ce qui lui sert, lui parle, l’étonne, de ce qui est proposé, et nous avançons ensemble, chacun à son rythme et sa manière, déployant ses propres « motifs » tels que très vite ou peu à peu ils apparaissent.
Tels qu’on ne s’y attendait pas.
On se surprend.
Pour ma part, j’interviens (je n’anime pas), j’organise, je conduis, je mène, je vous accompagne.
Je vous regarde écrire, et j’essaie de vous le dire, de vous dire comment vous semblez vous y prendre ; on écoute l’instinct, le désir, la confiance, on est dans le regard intérieur.
Dans notre lieu, il y a aussi un petit jardin à l’extérieur.

Ceci plaît à l’imagination.

Tout est question de désir, de plaisir, de travail, d’apprentissage, de sensations, d’émotion.
Il y a toujours une peur derrière le désir d’écrire, un trac.
Et on écrit toujours à quelqu’un, une adresse, mais ça ne regarde personne d’autre que soi ; une personne réelle ou imaginaire, ou un ours blanc, quelquefois soi-même.
Tout ceci appartient à l’imagination.
On n’est pas forcément dans « l’histoire », telle qu’on en connait la structure.
Mes ateliers d’écriture, c’est un accompagnement (pas une animation) vers l’émotion, la fabrication, puis vers l’autonomie.

Venez !

Lire la suite 2 ↓

 

Présentation du contenu de la Fabrique d’écriture

 



« J'aime l'allure poétique, à sauts et à gambades ; c'est un art (...) » Michel de Montaigne

Dates à venir

24-26 avril 2024

Fabrica

du 29 juillet au 18 août 2024

Stages d’écriture et poésie à Manosque

Bulletin de l’Atelier